Améliorer sa posture par l’entraînement : 3 points

Renforcez les muscles faibles

Le renforcement postural : cela consiste à renforcer les muscles qui tiennent la posture.

Il y à beaucoup de muscles qui entrent dans cette catégorie.
D’autant plus que cela dépend beaucoup des pathologies de chacun.
De ce fait, nous allons seulement en citer quelques-uns, qui sont souvent
importants et sous-estimés :

  • Les muscles le long de la colonne vertébrale (érecteurs du rachis)
  • La sangle abdominale dans son ensemble
  • Les fessiers
  • Les fixateurs d’omoplates.

S’étirer régulièrement tout le corps

Il est extrêmement important de s’étirer pour plusieurs raisons :

  • Garder des la mobilité au fur et à mesure du temps : dos, hanches, chevilles, épaules,…. Tous les muscles ou presque sont bons à étirer.
  • Relâcher les muscles hypertoniques.
    Comme dit plus haut, certains muscles sont importants pour la posture. Si certains deviennent trop tonique, ils influent négativement sur la posture, jusqu’à provoquer certaines douleurs.

Les massages, superficiels et profonds

  • L’automassage : Par moments, il vous arrive très certainement de vous masser la nuque et les trapèzes lorsque vous êtes tendus.
    Le principe s’applique en fait à tout le corps. Il est toutefois recommandé de se former au préalable avant de le pratiquer soi-même.
  • Massage par un professionnel : Thaïlandais, Suédois, Californien…
    Les méthodes sont nombreuses.

Le but des massages est d’atténuer les tensions musculaires provoquées par les mauvaises postures et/ou le temps. De ce fait, ils sont plus prompt à se relâcher, et à faciliter les étirements et le renforcement postural.